Tests d'antigènes, d'anticorps ou PCR : Quelle est la différence ?

Tests d'antigènes, tests d'anticorps, tests PCR (Polymerase Chain Reaction). ... quelle est la différence ? Lequel est le plus fiable ? Lequel est le mieux adapté à ma situation ?

Plus le nombre de cas COVID-19 augmente, plus il est nécessaire de tester un plus grand nombre de personnes. Même avec l'espoir offert par les vaccins, il ne fait aucun doute que le dépistage des coronavirus est toujours nécessaire et reste un élément essentiel pour contrôler la propagation de cette pandémie mondiale. La raison en est simple : des tests précis et fiables constituent un moyen éprouvé et efficace de ralentir la propagation du SRAS-CoV-2, le virus qui provoque la COVID-19. Le ralentissement de la propagation de ce virus mortel permettra de sauver des vies, de réduire la charge qui pèse sur nos systèmes de santé et d'assurer la sécurité de notre personnel. Les types de tests actuellement disponibles sur le marché ont fait l'objet de nombreuses discussions dans les médias et lorsque l'on tient compte de ceux qui sont en cours de développement, il peut être difficile de décider quelle approche de test est la mieux adaptée à une situation donnée.  

Les tests d'antigènes, d'anticorps et de PCR ont tous leurs avantages et leurs inconvénients. Il est important de distinguer que ces tests ne recherchent pas tous la même chose. À mesure que de nouveaux tests sont mis sur le marché, en particulier les tests d'antigènes et d'anticorps, il est important de comprendre ces différences et de savoir quel test convient à telle ou telle situation.

Pour tout test COVID-19 approuvé actuellement sur le marché, qu'il soit basé sur les antigènes, les anticorps ou la PCR, il ne devrait y avoir aucun problème de fiabilité, si ces tests sont effectués correctement, par le personnel approprié, et en utilisant l'espace, l'équipement et les réactifs appropriés pour effectuer le test. La véritable question devrait être de savoir quel type de test utiliser pour obtenir des informations spécifiques concernant la situation COVID-19. Comparons les trois méthodologies de test en prêtant attention à des éléments tels que ce que le test détecte, comment et où le test est généralement effectué et, surtout, quel type d'informations le test fournit et dans quelle situation il est le plus utile.

Les tests PCR sont actuellement le type de test le plus couramment utilisé pour détecter si une personne est atteinte d'une infection COVID-19 active. Ces tests recherchent le matériel génétique du virus du SRAS-CoV-2 qui provoque la COVID-19. Une fois qu'un échantillon est prélevé par un professionnel de la santé, ces tests peuvent être effectués rapidement (1 à 2 heures) sur le lieu du test ou peuvent être réalisés dans un grand laboratoire central (de quelques heures à quelques jours). Ces tests sont la référence et peuvent être utilisés pour diagnostiquer une infection COVID-19 sans aucun test de confirmation supplémentaire. Ils nécessitent souvent un équipement spécialisé pour effectuer le test (par exemple, un thermocycleur) et, s'ils sont correctement configurés, ils peuvent être utilisés dans un environnement éloigné.

Les tests antigènes, souvent appelés "tests rapides", sont également utilisés pour détecter si une personne est actuellement infectée, mais ont tendance à être plus performants si une personne présente des symptômes depuis quelques jours. Ces tests sont conçus pour détecter des morceaux des protéines qui composent le virus. Une fois qu'un échantillon est prélevé par un prestataire de soins de santé, les tests antigènes peuvent souvent être effectués rapidement en attendant (de quelques minutes à une heure environ), mais ils sont parfois envoyés à un laboratoire central. Une chose à garder à l'esprit est que pour les tests d'antigènes actuellement sur le marché, un test PCR supplémentaire est nécessaire pour confirmer un résultat de test d'antigènes. Comme les tests d'antigènes ne nécessitent généralement pas beaucoup d'équipements spéciaux, ils peuvent être bien adaptés à des environnements éloignés.

Enfin, les tests d'anticorps (également appelés tests sérologiques, mais à ne pas confondre avec les tests d'antigènes) recherchent les anticorps COVID-19 dans le sang et constituent la méthode de test la moins utilisée pour le dépistage des COVID-19 dans l'ensemble de la population. Les anticorps sont des molécules fabriquées par le système immunitaire en réponse au SRAS-Cov-2. Un test d'anticorps positif peut donc indiquer que la personne a été exposée ou infectée par le virus dans le passé. Comme les tests d'anticorps nécessitent une prise de sang, les échantillons sont presque exclusivement prélevés par un professionnel de la santé et envoyés à un laboratoire pour y être testés. Bien que les tests d'anticorps ne soient pas les mieux adaptés pour déterminer si une personne est actuellement infectieuse, il peut être utile de comprendre qui a été exposé au virus dans le passé. 

The following table, adapted from the DC Health publication, summarizes and expands upon the differences between these three types of testing approaches.

SUJETTEST PCRTEST ANTIGENTEST D'ANTICORPS (SÉROLOGIE)
QUE CHERCHE LE TEST ?Les tests PCR recherchent des morceaux de matériel génétique provenant du SRAS-CoV-2, en utilisant des échantillons du nez, de la gorge ou d'autres zones des voies respiratoires.Les tests d'antigènes recherchent les morceaux de protéines qui composent le virus SRAS-CoV-2, en utilisant des échantillons provenant du nez, de la gorge ou d'autres zones des voies respiratoires.Les tests sérologiques recherchent les anticorps1, molécules produites par la réponse immunitaire contre le SRAS-CoV-2 dans le sang.
QUE VOUS DIT LE TEST ?Détermine si la personne est atteinte d'une infection active (c'est-à-dire actuelle).Détermine si la personne est atteinte d'une infection active (c'est-à-dire actuelle).Détermine s'il y a eu une infection dans le passé.
COMMENT LE TEST EST-IL EFFECTUÉ SUR LES PERSONNES ?Dans la plupart des cas, un prélèvement nasopharyngé ou nasal est effectué par un prestataire de soins et testé ; toutefois, les prélèvements buccaux et la salive sont également acceptables. Parfois, le test peut être effectué pendant que vous attendez, mais le plus souvent, le prélèvement doit être envoyé à un laboratoire pour être testé.Dans la plupart des cas, un prélèvement nasopharyngé ou nasal est effectué par un prestataire de soins et testé. Le plus souvent, le test peut être effectué pendant que vous attendez, et parfois le prélèvement doit être envoyé à un laboratoire pour être testé.Dans la plupart des cas, un échantillon de sang est prélevé par un prestataire de soins et envoyé à un laboratoire pour y être analysé.
QUAND EST-CE UTILE ?It can help determine who has an active infection, regardless of a person’s symptoms.
• It can help identify people who are contagious to others.
• In communities where transmission rates are low and mitigation efforts are effective, PCR testing is more reliable at detecting active infection.
• It accurately identifies people who are or are not infected with SARS-CoV-2.
For someone with symptoms, it can be used as a point-of-care test to quickly determine who has an active infection.
• It can help identify people who are contagious to others.
• It is a less expensive test than PCR.
• It performs best 5-7 days after symptoms onset, in the early stages of infection with SARS-CoV-2.
It can identify people who had an infection in the past, even if they had no symptoms of the illness.
• In some cases, it could help determine when COVID-19 occurred since we know that IgM forms before IgG and that IgM goes away before IgG.
• It can help determine who qualifies to donate convalescent plasma (a blood product that contains antibodies against COVID-19 and can be used as a COVID-19 treatment).
• If many people take the test in a community, it can help public health leaders and researchers know what percentage of the population already had COVID-19.
LIMITESIt does not help determine who had an infection in the past.
• It also gives you a result for the point and time when the specimen was collected and cannot predict if you will remain negative. For example, if you are quarantining after an exposure, a negative test does not allow you to stop quarantining.
• In some people, the virus can be found by PCR in the nose and throat for several weeks, even longer than their infectious period (the time they are contagious to other people).
• This test requires certain kinds of swabs and reagents that may be in short supply.
Best results are achieved with those who are symptomatic, and it will not help determine who had an infection in the past.
• Antigen tests have lower sensitivity3 than PCR tests, so there may be false-negative results.
• In persons with symptoms or known exposure, negative tests must be treated as a preliminary result and confirmed with PCR testing.
If used too close to the beginning of an infection, this may result in a negative test which is why it must not be used to detect active COVID-19 infection.
• In areas where there have not been many cases of COVID-19, many of the positive test results will be false positives (see Positive Predictive Value2). Some antibody tests have low sensitivity3 and specificity4 and thus may not produce reliable results.
• Some antibody tests may cross-react with other coronaviruses that are not SARS-CoV-2, leading to false test results.
• We do not know yet if having antibodies to the virus that causes COVID-19 can protect someone from getting infected again or, if they do, how long this protection might last. Until scientists get more information about whether antibodies protect against reinfection with this virus, everyone must continue to take steps to protect themselves and others. This includes staying at least 2 meters away from other people (social distancing), even if they have had a positive antibody test.
QUE SIGNIFIE UN RÉSULTAT DE TEST POSITIF ?Un test PCR positif signifie que la personne testée a une infection COVID-19 active.Un test antigène positif signifie que la personne testée a une infection COVID-19 active.Un test d'anticorps positif signifie que la personne testée a été infectée par le COVID-19 dans le passé et que son système immunitaire a développé des anticorps pour tenter de le combattre. En attendant que les scientifiques obtiennent davantage d'informations sur la protection offerte par les anticorps contre la réinfection par ce virus, chacun doit continuer à prendre des mesures pour se protéger et protéger les autres. Cela implique notamment de rester à au moins deux mètres des autres personnes (distanciation sociale), même si elles ont eu un test d'anticorps positif.
QUE SIGNIFIE UN RÉSULTAT DE TEST NÉGATIF ?A negative PCR test means that person was probably not infected at the time their sample was collected.
It doesn’t mean that someone won’t get sick – it only means that they didn’t have COVID-19 at the time of testing.
A negative antigen test means that SARS-CoV-2 viral proteins were not detected.
In persons with symptoms or known exposure, a negative test does not rule out COVID-19. The individual must quarantine until a confirmatory PCR test can be completed.
Un test d'anticorps négatif signifie que la personne n'a peut-être pas eu de COVID-19 dans le passé. Cependant, elle pourrait toujours avoir une infection actuelle, et le test d'anticorps a été effectué trop tôt pour donner un résultat positif.

1 The body forms antibodies to fight off infections. Immunoglobulin M (IgM) is the first antibody formed against a germ, so it appears on tests first, usually within 1-2 weeks. The body then forms immunoglobulin G (IgG), which appears on tests about two weeks after the illness starts. IgM usually disappears from the blood within a few months, but IgG can last for years. Some antibody tests test for IgM and IgG, and some only test for IgG.

2 Positive predictive value is a measure of how likely it is that a positive test is a true positive rather than a false positive. This is dependent on how many people in the population have tested to have had the disease. When there are very few people in the population that have had the disease, then there is a higher chance for a false positive. When many people in a population have had the disease, then there is a higher chance that a positive test is a true positive.

3 Sensitivity is sometimes called the “true positive rate.” It measures how frequently the test is positive when the person tested has the disease. For example, when a test has 80% sensitivity, the test detects 80% of patients with the disease (true positives). However, 20% of patients with the disease are not detected (false negatives) by the test.

4 Specificity is sometimes called the “true negative rate.” It measures how frequently the test is negative when the person tested doesn’t have the disease. For example, when a test has 80% specificity, the test correctly reports 80% of patients without the disease as negative (true negatives). However, 20% of patients without the disease are incorrectly identified as testing positive (false positives) by the test.

Il est important de se rappeler qu'aucun test n'est toujours précis à 100 %. Certains éléments peuvent affecter la précision du test, notamment

  • Vous avez peut-être le virus, mais le prélèvement ne le recueillera peut-être pas dans votre nez ou votre gorge.
  • L'écouvillon ou l'échantillon de mucus peut avoir été accidentellement contaminé par le virus lors du prélèvement ou de l'analyse.
  • Le prélèvement nasal ou pharyngé peut ne pas avoir été conservé à la bonne température avant d'être analysé.
  • Les produits chimiques utilisés pour extraire le matériel génétique du virus et faire des copies de l'ADN du virus peuvent ne pas fonctionner correctement.

Test COVID-19 à différents stades d'infection

It’s clear that each testing approach has its pros and cons, and there is a place for all three in the global effort to control the spread of COVID-19. As per the chart COVID-19 Testing at Various Infection Stages, it is clear that every day of infection counts, and that tests with higher sensitivity allow for earlier detection of the virus, and we can see what technology can be used to detect the virus at earlier stages. When it comes to screening people for infection, PCR testing remains the most common type of test used in Canada and the USA.  According to Dr. Christina Wojewoda, a pathologist at the University of Vermont and the vice-chair of the College of American Pathologists’ microbiology committee, we “should be diagnosing people with PCR tests because they are the most accurate”. Our SARS-CoV-2 real-time RT-PCR test kit can bring PCR testing to workplaces, community settings, and pop-up service centres, even in the most remote communities.  Our approach provides a safe, easy, and accurate way of testing to ensure a safe workplace.

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on email

Related Posts

À propos de nous
Founded in 2016, Precision Biomonitoring provides industry-leading expertise in molecular direction of organisms. Their very own TripleLock™ technology aims to deliver rapid, on-site environmental, food, animal and human diagnostic testing solutions. Customers are any organizations that need onsite surveillance and rapid identification of any organism in any environment. The Precision Biomonitoring team is at the forefront of technological innovations in the genomics industry. Our vision is a world where we can identify any organism on the spot, in an instant, anywhere on the planet.